International

La Chine développe un nouveau missile nucléaire

Lancer depuis un sous-marin

La marine chinoise a réussi les premiers essais de son nouveau missile Ju-Lang 3. Cette arme contient plusieurs ogives nucléaires et dispose d’une portée de plus de 12.000 kilomètres.

La Chine développe un missile nucléaire capable d’atteindre les États-Unis depuis ses côtes. Selon le South China Morning Post, la marine chinoise a réussi ses premiers essais de lancement du Ju-Lang 3 ou JL-3 (Vague géante en français). Cette armée tirée depuis un sous-marin a une portée de 12.000 kilomètres. Il s’agit d’une nette amélioration des capacités militaire de la République populaire puisque la précédente génération d’armes nucléaires avait une portée de 7.400 kilomètres “seulement”. Les caractéristiques de cette nouvelle arme permettent à la Chine de rivaliser avec les Etats-Unis, dont les missiles possèdent peu ou prou la même portée. Chaque missile contiendrait plusieurs ogives nucléaires qui peuvent agir de manière indépendante et détruire des cibles différentes, une fois qu’elles sont libérées dans l’atmosphère. Les ogives seront en effet guidées par la flotte de satellites BeiDou : l’équivalent chinois du GPS. Cette arme flambant neuve fait la fierté de la Chine, au point que le gouvernement a récompensé l’équipe de scientifiques qui a conçu le projet JL-3. En effet, le 9 mai dernier les chercheurs ont reçu le prestigieux prix national de l’excellence dans le domaine de l’innovation. Selon le South China Morning Post, ces essais balistiques chinois sont une réponse à la présence militaire de plus en plus prépondérante des États-Unis en mer de Chine méridionale, et dans la région Pacifique en général. L’US Navy a récemment réclamé 20 milliards de dollars supplémentaires au congrès américain pour garder l’avantage face au développement rapide de l’armée chinoise et rester en tête de cette nouvelle course à l’hégémonie dans le Pacifique.Toutefois, même si les premiers lancement du JL-3 se sont déroulés avec succès, ce missile nucléaire ne sera opérationnel qu’en 2025. Cette arme sera également adaptée à un nouveau type de sous-marins de l’armée chinoise: le Type 096.

R I

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer