Info mondeInfo-chrono

Burundi: Deux opposants tués

A moins d’une journée du triple scrutin du 20 mai, le principal parti d’opposition, le Congrès National pour la liberté(CNL) a déploré mardi deux morts et plus de 50 blessés dans ses rangs durant la campagne électorale. « Le bilan de la campagne électorale est amer pour notre parti », a déclaré, Térence Manirambona, son porte-parole. Le parti évoque, en outre, plus de 300 militants arbitrairement arrêtés et emprisonnés.

Dénonçant la partialité de certains agents de l’administration et l’instrumentalisation de certains membres de la police, de l’armée et de la justice dans la gestion du processus électoral, il appelle la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à jouer convenablement son rôle « en étant neutre et en respectant le code électoral », afin d’épargner au pays une nouvelle crise post-électorale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer