AutreDossier

Le mois de Ramadan aux Etats-Unis

De Phoenix à Seattle, en passant par New York et Houston, les musulmans d’Amérique se regroupent dans les centres islamiques pour y prendre leur repas et effectuer ensemble la prière de Taraaweeh.

Aux Etats-Unis comme dans tout autre pays non-musulman, la mosquée remplie une fonction différente de celle qu’elle remplie dans les pays musulmans. En plus d’être l’endroit de la prière et du sermon du vendredi, elle est le centre islamique et  la plaque tournante de toute la communauté musulmane. Elle est un point de rencontre pour les amis et le centre de toutes les activités de la communauté musulmane au cours du mois de Ramadan. Bon nombre de ses éléments préfèrent y rompre leur jeûne plutôt que de le rompre à la maison.

Les dernières années ont été pour les musulmans vivant aux Etats-Unis les années les plus difficiles, car ils ont eu à clarifier la nature de l’Islam, des ses enseignements et ont eu à clarifié leur position dans un pays non-musulman. Durant ce Ramadan, nombreux sont ceux qui, dans le but de faire connaitre l’Islam, ont invité les non-musulmans à se joindre à leurs Iftaars ou ont contacté les médias afin que ceux-ci couvrent d’une manière positive cet événement. 

Les musulmans américains sont issus de toutes les contrées. Cela crée une ambiance multiculturelle qui reflète la vraie nature de l’islam qui est religion universelle. Les repas de l’Iftaar sont aussi variés que les musulmans eux-mêmes, on y trouve un peu de tout : de la cuisine du sous-continent indien, de la cuisine du western américain aussi bien que des plats d’Extrême-Orient ou de la cuisine arabe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer