édito

La nouvelle crise

La crise économique a touché plusieurs pays causé par le corona virus tous les changements entre pays, le commerce, le sport et d’autres activités sont arrêtés plus les voyages vers les pays touchés, le tourisme aussi donc tout est en panne le doute est partout car lorsque l’épidémie touche un grand pays comme la chine ou un pays européens bien développés et très en avance en médecine on perd toute confiance que la suite des pays peuvent faire face à un danger pareil, il est mortel bien que certain sont sauvés mais souvent le résultat est le décès, le chiffre fait peur ce n’ait pas des dizaines ou centaines c’est trois milles et cela continue.

On peut pas savoir à quel niveau arrivera la crise économique surtout les pays qui comptent  toujours sur le pétrole, la chute des prix est fatal jamais on peut savoir quels seront les conséquences et à quel niveau mais la gravité du cas est claire, il faut trouver d’autres moyens pour ne pas finir avec un monde à zéro sans oublier que chez nous le problème commence car seul le pétrole est notre source de richesse.

Notre gouvernement avec le président en tête sont entrain de chercher et trouver la sortie pour résoudre les problèmes avec sagesse surtout sans toucher la qualité de vie ni la poche des citoyens, la crise doit être gérer  avec précaution en passant au tourisme et l’agriculture surtout si le virus ne se propage pas chez-nous, les touristes Algériens et même étranger peuvent trouver le meilleur endroit pour des vacances extraordinaire sans peur mais, en faisant attention pour ceux qui ce dirige vers l’Algérie ces derniers temps, la Chine, la France et l’Italie sont les premiers transmetteurs de l’épidémie.

Enfin, l’état fait de son mieux et c’est sûre qu’ils parviendront à une bonne solution.   

Fatima Dira

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer